Un vétéran de Just for Laughs démissionne

Sous le feu des critiques après avoir vraisemblablement prononcé à plusieurs reprises le mot en n lors d’une récente soirée d’auditions aux États-Unis, Jeff Singer, producteur et dénicheur de jeunes talents pour le pendant anglophone de Juste pour rire, a démissionné.

« J’ai posé une question et répété une phrase que quelqu’un avait dite, et c’était complètement incorrect de faire ça. Il n’y avait aucune malice lorsque je l’ai dit. Néanmoins, c’était une erreur à 100 %, et j’aurais dû m’en rendre compte immédiatement. C’était clairement insensible et je le regrette profondément », s’est-il excusé dans un message publié sur Facebook dimanche soir, se gardant d’expliciter les mots qu’il avait alors utilisés. Il a par la bande annoncé avoir présenté sa démission à Just for Laughs durant le week-end.

Diplômé de l’Université McGill, Jeff Singer travaillait depuis plus de 20 ans pour le festival d’humour fondé à Montréal par Gilbert Rozon. Il s’occupait notamment de la programmation du spectacle-vitrine New Faces qui a permis de lancer la carrière de plusieurs humoristes américains de renom, dont Jimmy Fallon, Kevin Hart, Amy Schumer ou encore Pete Davidson.

Cette décision survient quelques jours après la prise de parole d’humoristes sur les réseaux sociaux pour dénoncer le comportement de Jeff Singer. C’est Mehran Khaghani, un humoriste d’origine iranienne vivant à New York, qui a lancé le bal vendredi, assurant avoir entendu le producteur répéter le mot en n deux jours plus tôt. « Il a lâché la bombe n (N-bomb) quatre fois il y a deux nuits dans un club. Il a dit qu’il ne faisait que répéter, mot pour mot, le langage d’une personne de couleur à qui il parlait. Les gens ont essayé de l’arrêter et de l’éduquer, mais il a continué », a-t-il écrit.

Dans son message d’excuses, Jeff Singer dit avoir tiré des leçons de cette expérience et affirme qu’il veillera à ce que cela ne se reproduise jamais. « Je me suis sincèrement excusé en privé auprès des personnes directement concernées. Je m’excuse auprès de tous ceux que j’ai offensés ce soir-là par mes paroles irréfléchies », a-t-il ajouté.

D’autres allégations

Dans sa publication, Mehran Khaghani a également raconté avoir été confronté à des commentaires homophobes de la part de Jeff Singer lors d’une audition pour Just for Laughs il y a plusieurs années. « J’ai déjà vu du gai avant », lui aurait lancé M. Singer en ne sélectionnant pas sa prestation. « Il ne voit pas les gais, les femmes, les personnes de couleur ou toute autre combinaison de ceux-ci de manière progressiste ou impartiale », a ajouté l’humoriste.

D’autres lui ont emboîté le pas en racontant leurs propres expériences avec le dénicheur de talents. « J’étais assise derrière lui lors d’une récente audition. Je l’ai vu écrire “NON” en majuscules et le souligner à la seconde où une femme est montée sur scène […] Je ne sais pas trop pourquoi, mais elle portait une jupe courte. Quelle preuve de sexisme typique et embarrassante [tout droit sortie] des années 1980 », a témoigné l’humoriste Amy Miller.

La comédienne Jen Kirkman a pour sa part diffusé une longue liste de témoignages anonymes de femmes alléguant avoir reçu des commentaires sexistes et humiliants de la part du producteur.

Dans son message d’excuse, Jeff Singer n’a fait aucune allusion à ces allégations de sexisme et d’homophobie le visant. Au moment où ces lignes étaient écrites, il n’avait pas répondu à notre demande d’entrevue.

Contacté par Le Devoir, Just for Laughs a confirmé avoir « reçu et accepté la démission de M. Singer ». « Nous saluons les personnes qui ont pris la parole et qui ont témoigné durant la fin de semaine. Just for Laughs s’engage à être à l’écoute et à offrir à tous ses employés un environnement de travail sain et sécuritaire. […] Just for Laughs a adopté une politique de conduite stricte. Nous ne tolérons aucun abus, aucune remarque vexante et aucun geste inapproprié. Tous les employés de Just for Laughs doivent traiter leurs collègues, les artistes et les artisans avec respect, égalité et dignité. »

Source link

Be the first to comment on "Un vétéran de Just for Laughs démissionne"

Leave a Reply