Trois expériences hors du commun à vivre cet été

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Aux quatre coins de la province, les idées foisonnent comme les pissenlits en mai. Voici trois petites entreprises débordantes de créativité pour fabriquer de grands souvenirs de vacances.

Gourmandise et planche à pagaie dans Portneuf

C’est pendant leurs études au baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie à l’ESG UQAM que Chloé St-Hilaire et Katy Bussière ont fait connaissance. « Nous sommes tout de suite devenues les meilleures amies, raconte Chloé. Nous avons toutes deux un sens entrepreneurial et aimons le plein air. » Après avoir élaboré différents projets communs, les deux anciennes colocataires décident de se lancer en affaires. « Nous étions en train de faire de l’escalade et nous nous sommes dit : “Ouvrons un centre d’escalade immersif en nature !” lance Chloé. Ce fut notre projet de fin de bac. » Bien que l’idée n’ait pu se concrétiser, les rencontres réalisées pendant le processus les ont amenées vers une autre avenue : la conception d’escapades gourmandes en kayak dans le secteur de Deschambault-Grondines, dans la région de Québec. Puis est arrivée… une pandémie.

« Nous avons pris l’été pour travailler lentement sur nos projets. Pendant cette période, nous sommes vraiment tombées en amour avec la planche à pagaie. À l’automne, nous avons décidé de nous tourner vers ce sport pour la phase un de notre projet. »

Plus enthousiastes que jamais, les deux amies lanceront les activités d’Ô Pagaie à la fin juin. « L’idée, c’est de faire découvrir la région de Portneuf à travers ses plans d’eau et le savoir-faire de ses artisans. »

En plus d’une excursion de trois heures avec pique-nique offerte du jeudi au dimanche, différentes options sont proposées. « Plusieurs forfaits incluent un terrain de camping sauvage au parc naturel régional de Portneuf […] et nous offrons quatre sorties de SUP-Camping “tout inclus” durant l’été. C’est idéal pour s’y initier ou pour ceux et celles qui cherchent une expérience plus clés en main. Le transport des bagages, le matériel nautique, trois repas et l’animation sont inclus. » Des soirées gourmandes pour pagayer au coucher du soleil font également partie des excursions mises de l’avant. « Le but est vraiment de découvrir un sport, la région de Portneuf et ses saveurs », souligne Chloé St-Hilaire.

Les réservations pourront être faites par l’entremise du site Internet, où tous les détails seront publiés sous peu. En attendant, on peut suivre l’évolution du projet sur Facebook et sur Instagram.

 

Des airs d’Hawaï aux Îles-de-la-Madeleine

Entrepreneure au parcours éclectique, Caroline Cazes est folle des Îles. Après une dizaine de séjours, notamment pour s’adonner au kitesurf, elle a choisi de s’y ancrer plus longtemps pendant l’été. En 2021, la massothérapeute proposera des journées d’ateliers bien-être inspirées de sa retraite et formation sur l’approche Lomi Lomi Nui, un massage hawaïen d’une grande détente qui fait voyager à travers les sens. Son objectif : inviter les femmes à « prendre des vacances de leurs vacances » dans le décor de rêve du parc régional de Gros-Cap.

Parmi les éléments phares de cette journée axée sur la méditation et la créativité, en plus du massage : un atelier d’art-thérapie avec une collaboratrice artiste qui expliquera l’art du mandala, un atelier d’introduction et découverte de l’approche ayurvédique, médecine holistique indienne, et un repas gastronomique aux saveurs des îles réalisé par l’incontournable chef Johanne Vigneault de Gourmande de Nature.

Un maximum de quatre personnes à la fois pourront prendre part aux « Journées-retraites de filles Zaïa », qui auront lieu les 15, 24 et 29 juillet et les 5 et 12 août. Caroline Cazes propose aussi des massages individuels du 6 juillet au 23 août.

Prix pour la Journée de filles Zaïa (incluant le massage) : 500 $ par personne (taxes en sus). Prix d’un massage Lomi Lomi Nui (sans forfait) : à partir de 100 $ (60 minutes). Sur la plage : à partir de 200 $ (90 minutes).

 

Mixbus en cavale

Fondé par Jacob Pomerleau, artiste autoproduit originaire d’East Broughton, qui cherchait une manière de vivre de musique en nature comme en ville, le studio nomade Mixbus, un autobus scolaire converti, avance maintenant aussi avec Isabelle Langlois, montée à bord en 2019. « Tout a commencé avec le Mixbus studio, qui est aussi notre maison l’été, raconte Isabelle Langlois. Il comprend un studio d’enregistrement à l’intérieur et une scène sur le toit. »

Au printemps 2020, le duo a transformé un second autobus. « Avec la COVID, nous avons pensé avoir un bus avec une plus grande scène pour avoir la possibilité d’avoir plus d’artistes distancés sur le toit et avec un espace plus grand à l’intérieur pour enregistrer. Nous l’appelons le bus familial parce qu’il est coloré, avec un léopard dessus. »

Au cours de la dernière année, des spectacles ambulants en compagnie d’artistes de cirque dans différentes municipalités de la province ont pu être présentés, ainsi que des spectacles devant 35 résidences pour personnes âgées avec des artistes de la relève issus de chacune des régions visitées.

Au moment de notre discussion, ils achevaient une tournée de la province pour enregistrer les prestations de jeunes musiciens dans le cadre des Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle, qui les a fait voyager de la plage municipale de Lebel-sur-Quévillon, dans la Baie-James, au phare de Carleton-sur-Mer, en Gaspésie, en passant par la Cité de l’or en Abitibi ou le village québécois d’antan de Drummondville.

En pleine conversion d’un troisième autobus acquis en avril, qui sera surtout dédié aux projections nocturnes et aux arts visuels, le couple se prépare à un autre été sur les routes du Québec. Une dizaine de festivals sont au programme pour l’instant, dont BleuBleu à Carleton-sur-Mer, Musique du bout du monde à Gaspé, Mural et FAR à Montréal… « Nous, notre but, c’est que la musique voyage partout au Québec, que les bands puissent diffuser leur musique et que les gens se rassemblent et profitent de la culture. »

Je vous mets au défi de ne pas fredonner Magic Bus de The Who pour le reste de la journée…

   

https://platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Source link

Be the first to comment on "Trois expériences hors du commun à vivre cet été"

Leave a Reply