Quatre piétons tués à London: l’automobiliste les aurait ciblés parce qu’ils étaient musulmans

Une famille de cinq musulmans qui faisait une promenade par un beau dimanche soir d’été a été fauchée sur un trottoir de London, en Ontario, dans ce que le maire a qualifié de « tuerie ».

L’horrible tragédie a fait quatre morts, a confirmé la police lundi ; un garçon de neuf ans a été grièvement blessé.

« C’était une tuerie perpétrée contre les musulmans, contre les citoyens de London, animée d’une haine indicible », a déclaré le maire, Ed Holder.

Un homme de 20 ans, de London, a été arrêté dans le stationnement d’un centre commercial à sept kilomètres de là. Nathaniel Veltman fait maintenant face à quatre chefs d’accusation de meurtre au premier degré et à un chef de tentative de meurtre, a indiqué lundi la police.

Le chef de la Police de London, Steve Williams, a précisé que des proches avaient demandé que l’identité des victimes, toutes de la même famille, ne soit pas divulguée. La police a toutefois précisé que le suspect avait fauché une femme de 74 ans, un homme de 46 ans, une femme de 44 ans et une adolescente de 15 ans. Le garçon de neuf ans était hospitalisé lundi, dans un état grave, mais il devrait survivre, selon la police.

« Nous croyons qu’il s’agit d’un acte délibéré et que les victimes de cette horrible affaire ont été ciblées […] en raison de leur foi musulmane », a déclaré le chef Williams.

Selon le surintendant des enquêteurs, Paul Waight, les cinq membres de la famille attendaient de traverser la rue à une intersection, dimanche soir, par temps clair et sec, dans le nord-ouest de London, lorsqu’une camionnette noire est montée sur le trottoir, les a fauchés puis a pris la fuite. La police a indiqué qu’une femme était morte sur les lieux, alors que la deuxième femme, l’homme et l’adolescente sont décédés à l’hôpital. Des autopsies devaient être pratiquées mardi.

Zahid Khan, un ami de la famille, a indiqué que la tragédie avait fauché la grand-mère, le père et la mère de l’adolescente. La famille avait immigré du Pakistan il y a 14 ans et ses membres étaient « des membres dévoués et généreux » de la mosquée de London, a-t-il dit. « Ils faisaient simplement leur promenade, comme tous les jours », a déclaré M. Khan, en larmes, près du site de la tragédie.

Le Conseil national des musulmans canadiens, horrifié, a affirmé que les musulmans du Canada ne sont que trop familiers avec la violence de l’islamophobie. « Il s’agit d’une attaque terroriste en sol canadien et doit être traitée comme telle », a déclaré le président du conseil, Mustafa Farooq. « Nous demandons au gouvernement de poursuivre l’agresseur dans toute la mesure de la loi, y compris en prenant en compte le caractère terroriste dans les accusations. »

Le maire Holder a indiqué que les drapeaux de London seraient mis en berne pendant trois jours.

À voir en vidéo

Source link

Be the first to comment on "Quatre piétons tués à London: l’automobiliste les aurait ciblés parce qu’ils étaient musulmans"

Leave a Reply