?Justice: Benoît Cardinal réclame un nouveau procès

Les avocats de Benoît Cardinal se tournent vers la Cour d’appel pour faire annuler le verdict envers leur client, reconnu coupable du meurtre prémédité de sa conjointe, Jaël Cantin, le 10 mai dernier. Selon eux, la juge Johanne St-Gelais de la Cour supérieure a « erré » à plusieurs d’endroits.

Le soir du drame, les premiers répondants dépêchés rue des Anglais, à Mascouche, avaient répondu à un appel qui faisait état d’une entrée par effraction ayant fait une victime. Benoît Cardinal leur avait alors fourni la description d’un « intrus » dans leur maison. Il avait même affirmé s’être battu avec un homme qui avait assailli Jaël Cantin de coups.

Or, aucun policier ou technicien en identité judiciaire n’a trouvé de traces d’entrée par effraction ou encore d’indices laissant croire à une bagarre. Toutes les traces de sang prélevées sur la scène de crime comportaient soit l’ADN de la victime, soit celui de l’accusé. Et aucun enfant présent dans la maison la nuit du meurtre n’a entendu la voix d’une autre personne.

La juge Johanne St-Gelais avait ainsi recommandé aux membres du jury de ne pas se laisser « distraire » par ce volet de la thèse de la défense selon laquelle la scène de crime n’était pas incompatible avec la présence d’un intrus.

La défense s’appuie aujourd’hui sur ce commentaire pour faire annuler le verdict de culpabilité et ordonner la tenue d’un nouveau procès. La juge « a erré dans ses directrices en invitant le jury à ne pas se laisser distraire par la question de la présence d’un intrus ou d’une fille sur la scène de crime et par celle de la compatibilité de cette scène avec la présence d’un intrus », peut-on lire dans la demande d’appel déposé vendredi dernier.

Deuxième tentative

C’est la deuxième fois que la défense conteste les procédures. Lorsque les jurés entraient en délibération, les avocats de Benoît Cardinal avaient demandé la récusation de la juge St-Gelais en raison d’une « crainte raisonnable de partialité ».

La défense avait insisté pour dire que la directive donnée par la juge constitue une « injustice flagrante et irréparable » à l’endroit de leur client.

La magistrate avait rejeté cette requête la journée même. « J’en ai assez entendu. Ma patience a des limites, avait lancé la juge St-Gelais d’un ton tranchant. Si je me trompe, vous [ferez] appel, et la Cour d’appel décidera si j’ai manqué à mon devoir et si j’ai été partiale à votre endroit. »

D’ailleurs, parmi les sept autres motifs évoqués dans la demande d’appel, la défense soutient que la juge a « erré en rejetant la requête de l’appelant lui demandant de se récuser ».

Les avocats de la défense, tout comme la procureur de la Couronne au dossier, se sont refusés à tout commentaire.

Benoît Cardinal a été condamné à une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

À voir en vidéo

Source link

Be the first to comment on "?Justice: Benoît Cardinal réclame un nouveau procès"

Leave a Reply